Etape 3 – Relier le nom de domaine et l’espace web

Pour l’essentiel, après avoir loué un espace de stockage auprès de votre hébergeur, seule cette entreprise et vous savez vraiment où se trouve votre site web. Personne d’autre n’a été prévenu des acquisitions que vous venez de faire. Encore plus précisément, la société que vous avez payée pour informer le reste d’Internet (le registrar que vous avez payé pour ses services de Domain Name Service – see Step 1) n’a pas été informée de votre décision en matière d’hébergement. Il faut les en prévenir.

Dans la plupart des cas, le registrar met à votre disposition une interface dite administrative pour vous aider et vous guider. Dans le cas du registrar que j’ai sélectionné pour mon propre site lexyk.com, Gandi.net a une telle interface administrative (et intuitive). Ils veulent savoir où trouver l’information DNS exacte pour pouvoir la diffuser au reste d’Internet. C’est l’information qui nous a été fournie à la fin de l’étape 2.

C’est ainsi que j’ai informé Gandi.net de l’existence des sources primaire et secondaire d’information DNS qui m’ont été désignées par l’hébergeur (ns3074.ovh.net et ns.ovh.net chez OVH.com, l’hébergeur choisi pour Lexyk.com). Après avoir ainsi indiqué à Gandi.net l’adresse des deux serveurs de DNS d’OVH, il n’est plus qu’une question de temps pour que des millions d’ordinateurs n’apprennent la bonne nouvelle de l’existence de votrenom de domaine et de l’emplacement des données afférentes. Le protocole DNS s’en occupe parfaitement par une distribution progressive et très organisée de cette information cruciale à des centaines de milliers de serveurs partout dans le monde. Mais cela demande toute de même entre 24 et 48 heures. C’est parfois un peu plus rapide et vous en verrez peut-être vous-même l’effet un peu plus tôt que les autres internautes.