NON au leader, OUI au challenger

Nous sommes dans une société capitaliste où les entreprises commerciales sont guidées par leurs intérêts économiques. Une société en position de monopole y est à même de fixer ses prix librement (très indépendamment des souhaits des clients-consommateurs et des intérêts du marché). Je ne peux rien à cet état de fait, mais cela m’ouvre tout de même des perspectives pratiques en matière d’action lorsqu’il s’agit de choisir mes propres achats (en particulier, informatiques).

Ces derniers temps, il est apparu clairement que les processeurs Intel ont repris la tête en matière de rapport performance/prix dans le haut de gamme. AMD, le challenger de toujours, reste le seul capable de tenir la dragée haute au géant de Santa Clara.

Si nous souhaitons disposer d’une véritable alternative compétitive avec tout ce que cela implique en matière d’innovations, de prix tenus au plus bas et de choix offert, il est temps de ne pas oublier qu’AMD reste la meilleure chance pour les consommateurs que nous sommes d’éviter de nous retrouver un jour avec Intel en position de monopole sur les CPU d’ordinateurs personnels comme l’est Microsoft sur les Systèmes d’Exploitation.

Achetons donc des Athlon 64 x2 4600+ plutôt que des Pentium D.