Les prothèses mammaires exigent une inspection dans les aéroports

Les récents changements dans les règles de sécurité concernant l’interdiction complète des liquides dans les avions anglais ou transitant par le Royaume Uni exigent maintenant de soumettre les personnes avec des prothèses mammaires (et d’autres prothèses) à des inspections supplémentaires aux contrôles de sécurité.

Vraiment, vous imaginez ce que cela représente pour une personne qui a déjà eu une opération de chirurgie mammaire d’avoir à subir ce type de « contrôle » ? Je ne parle bien sûr pas seulement de la jeune bimbo qui a ainsi trouvé moyen d’attirer l’attention des mâles dominants de son environnement tribal. Mais certaines femmes sont obligées d’avoir recours à ce genre de chirurgie (les mots de cancer du sein viennent immédiatement à l’esprit) et je ne suis pas certain qu’elles prennent toujours ce traitement à la légère.

Vous voyez des terroristes kamikazes qui cachent leurs bombes dans des prothèses mammaires chargées d’explosif liquide à la place de silicone ? L’idée n’a pu germer que dans l’esprit torturé d’un fan du film comique « Y a-t-il un pilote dans l’avion ?« .