Réparation d’un PC

Parmi les différentes idées que j’ai eues alors que je cherchais à identifier l’origine des plantages de PC dont je parlais récemment (je me suis d’abord tourné vers le possible décés prématuré de ma mémoire RAM), il faut noter que j’ai envisagé une panne de la carte graphique (les phénomènes apparaissant en parallèle aux plantages pouvaient orienter dans cette direction).

Semble-t-il, c’est bien là qu’il fallait chercher. Le simple remplacement de l’actuelle carte AGP ATI 9800 pro par une vieille carte AGP ATI 7200 a fait immédiatement disparaître totalement les problèmes. Bien sûr, j’y perd la quasi-totalité de la performance graphique 3D, mais j’y gagne une machine à nouveau stable et je conserve la capacité à commander mon écran CRT à une très haute résolution comme 2048*1536 (aviez-vous vraiment remarqué que la haute résolution n’est plus limitée par la carte graphique depuis des années ? Il n’y a plus que les limitations propres de l’écran lui-même – et de vos yeux…).

Je ne suis pas 100% sûr de la cause exacte, mais le petit ventilateur qui est sensé refroidir le processeur GPU de la carte me semble tourner bien lentement. Il est sans doute vieillissant et ne fait plus son effet (ce qui semble confirmé par la température du radiateur métallique qui ne permet plus de le toucher après quelques minutes de fonctionnement). Je pourrais prouver la chose en essayant d’utiliser des jeux 3D pour accélérer les plantages (mais serait-ce vraiment intelligent ?). Surtout, cette série de carte PowerColor Radeon ne donne pas accés à la mesure de la vitesse du ventilateur pour avoir des valeurs précises. Il ne me reste qu’à remplacer le petit ventilateur (et son radiateur) ou passer directement à une nouvelle carte.

Sachant que nous en sommes déjà à discuter l’arrivée de nouveaux jeux vidéo FPS à pêter les cartes vidéo comme Bioshock, STALKER et Crysis (tous ces jeux FPS seront assez largement au delà des possibilités d’une config Athlon2600+ AMD CPU + ATI 9800pro comme celle que j’ai ici), vous pouvez deviner que je ne me précipiterai pas sur une nouvelle carte, mais que je suis maintenant en mode remplacement total. L’arrivée d’une plateforme complètement nouvelle est déjà planifiée ici donc, dans ce contexte, la seule question qui reste est  » quelle carte graphique recevra-t-elle ? »

Note de dernière minute : j’ai réussi à retirer le ventilateur à l’air triste par un autre emprunté à une vieille carte véritablement décédée. Ca semble résoudre complètement le problème. Je considère donc la preuve faite que le coupable était bien un ventilateur poussif et fatigué. L’électronique sera perdue par la mécanique.