Noëmie, la petite leucémique

J’ai reçu aujourd’hui un exemplaire de ce mail, qui circule depuis 2003 en France et dans les pays francophones, et qui parle de la petite Noëmie, leucémique nécessitant d’urgence une greffe de moelle osseuse.

Cette chaîne de lettres semble impossible à arrêter depuis (alors que Noëmie est malheureusement décédée en 2004). Voici ce que j’ai répondu pour ma part afin d’aider à arrêter cette chaîne.

Re: URGENT (l’urgence n’est pas là où vous croyez)
Xxxxxx, Yyyyyy et chers amis,

Ce courrier partant d’une excellente intention je n’en doute pas, n’est pas utile. Comme on peut le constater en appelant simplement le numéro de l’établissement français du sang de Normandie, Noëmie est décédée depuis juin 2004.

Faire suivre ce courrier n’est donc pas utile, mais dangereux. Au contraire, il peut être utile de nous sensibiliser et de sensibiliser ceux qui nous entourent à l’importance du don du sang quand on peut le réaliser et du don de moelle.

Que faire quand vous recevez un tel courrier ?
1 – utiliser son sens critique, sachant que 99% des messages de ce type sont soit faux soit complètement dépassés (le cas le plus ancien est peut- être celui des cartes postales demandées en 1989 par Craig Shergold qui continuent à épuiser les ressources de la Children ‘s Wish Foundation à Atlanta qui doit traiter sur ses deniers les cartes reçues au delà des 35 millions déjà arrivées en 1991).
2 – vérifier. Les numéros de téléphone sont là pour ça.
3 – vérifier. Google et les moteurs de recherche sont là pour ça (essayez « Noëmie sang » ou « Noëmie leucémie »).
4 – vérifier encore. Le site francophone hoaxbuster.com (essayez « Noëmie » dans la recherche du site)
5 – transmettre l’information correctrice comme celle-ci avec autant d’énergie que l’information fausse. Vous aiderez ainsi l’EFS Normandie qui doit consacrer des ressources encore significatives pour nous informer.

Les médecins concernés sont clairs et unanimes : cette chaîne doit être rompue. Elle n’a d’effets positifs qu’infimes en face des énormes dépenses qu’elles représentent et des dysfonctionnements qu’elles créent dans des services de santé absolument critiques pour la survie d’autres enfants qui peuvent, eux, encore être sauvés.

Enfin, le don de moelle n’est pas un don du sang anodin. Il suit un protocole scientifique relativement lourd. Les hôpitaux ne font pas ainsi appel à des candidatures au hasard.

Allez donner votre sang. http://www.efs.sante.fr/
Allez vous renseigner sur le don de moelle.
http://www.agence-biomedecine.fr/

Soyez responsable. Transmettez la correction.