Crysis, c’est fou !

CrysisCrysis, le jeu pour PC de l’année (dans la catégorie First Person Shooter) est maintenant parmi nous, mais le marketing fou n’est pas fini pour autant. Voyons ce que j’ai pu relever récemment en relation avec ce jeu FPS et que je souhaite partager.

  • Crysis fera partie d’une trilogie. Après FarCry, Crytek a décidé de lancer non pas un jeu mais une série en trois parties qui commence par Crysis. C’est bien la construction d’une marque (ou d’une franchise) à laquelle nous assistons là. Crytek suit dans les pas d’autres grandes marques que sont Civilization, Grand Theft Auto. Cela explique également la fin un peu brutale du jeu : ce n’est que le début du suivant dans la série.
  • Certaines problèmes se sont fait jour en mode multi-joueur. Il a été très difficile de se connecter aux serveurs multi-joueurs. (beaucoup plus que ne l’expliquait la ruée des nouveaux joueurs). Un patch est attendu d’ici peu. En attendant, il ne reste que les bricolages comme proposés par le site d’amateurs inCrysis.
  • Les drivers de cartes graphiques de nVidia et AMD-ATI sont régulièrement mis à jour pour améliorer les performances avec ce jeu à succés. Dernier en date : une correction d’AMD pour les Radeon HD 2000 et 3000, mais nVidia ne sera certainement pas en reste tant qu’il restera un peu de vitesse à grignoter.
  • De plus en plus de sociétés annoncent commencer à faire des packs carte graphique plus jeu vidéo (parfois en ajoutant simplement le CD-ROM de Crysis, parfois en ajoutant également une étiquette à la mode Crysis sur la carte elle-même). Par exemple :
    • GeForce 8800 chez eVGA
    • ASUS séries GeForce 8800GT
  • Même les ordinateurs portables seront prochainement capables de jouer à Crysis (déjà réputé pour ses exigences en matière de ressources graphiques) : le chipset pour ordinateur mobile nVidia GeForce 8880M GTX est en préparation jsute pour cela. Une vidéo très parlante qui compare les chipsets 8600 et 8800 de nVidia.