Sony renonce (en partie) au DRM

Il était temps ! J’avais précédemment signalé ici que Sony était maintenant le dernier des majors à ne pas avoir encore annoncé sa volonté de proposer son catalogue en MP3 sans DRM (sans protection contre la copie). C’est semble-t-il sur le point de changer.

Sony, comme les autres maisons de disques, se rend à l’évidence : les consommateurs veulent bien payer des MP3 à Apple ou Amazon si la protection est absente (ou très limitée). Alors plutôt que de rester en retard (et à l’écart du décollage des ventes de musique en ligne) les maisons de disques se rallient à la raison.

Pour ce qui concerne Sony, je ne sais pas encore si cela concernera tout le catalogue ou seulement une partie, mais le mouvement est déjà tel que ce n’était plus qu’une question de temps.

La porte s’ouvre sur le commerce en ligne de fichiers MP3 légaux mais non-protégés.

Source : Business Week.