Nikon D60, tout petit, tout léger, très bon marché

Nikon D60Nikon avait besoin de raffraichir son offre en entrée de gamme sur le marché des appareils photo numériques. A l’ouverture de la PMA de Las Vegas, nous découvrons donc le petit nouveau : Nikon D60.

  • Capteur 10.2 MP, avec nettoyage intégré : plutôt petit par rapport aux actuels 12MP de la compétition. Mais la différence n’est réellement pas énorme en termes de lignes ou colonnes de pixels.
  • 100-1600 ISO : pas impressionnant, il faudra regarder la qualité d’image.
  • Autofocus à 3 zones : limité mais clairement suffisant si Nikon a réussi à tenir la qualité et la sensibilité de ses autres produits.
  • Rafales continues à 3 images/seconde : tout à fait comme il faut en entrée de gamme.
  • LCD 2.5″ : pourquoi pas 3″ comme la plupart des appareils de cettte année ?
  • Plein de petit trucs nouveaux pour l’interface utilisateur (plusieurs modes de présentation, auto-detection de l’orientation de l’appareil, détection de l’oeil pour éteindre le LCD quand on regarde dans le viseur, fonctions d’édition de l’image sans PC).
  • Cartes mémoire Flash SD/SDHC.
  • Prix de vente suggéré pour le kit D60 + AF-S DX Nikkor 18-55mm f/3.5-5.6G VR : 699€. Shooting right where the market needs it.

En voyant ces caractéristiques, l’appareil n’a pas l’air impresisonnant. Mais il confirme simplement la volonté affirmée par Nikon de s’emparer de l’entrée de gamme (après le Nikon D50) avec des appareils qui sont légers, petits et très bon marché. Tout le monde ne veut pas mettre 1000 euros dans un appareil photo. Cela va faire encore un peu plus de mal aux bridges qui ont déjà la vie dure depuis un moment.

Dans le Nikon D60, tout est taillé en fonction d’un prix optimal et le résultat est quand même assez bluffant à 699 euros. Il ne reste plus qu’à attendre de voir la qualité des images produites. Canon risque d’avoir des inquiétudes face à Sony et Nikon qui visent très bas et obtiennent de bons appareils.