Sony et Sigma sur les zooms télés

Les annonces d’aujourd’hui à Las Vegas présentent l’avantage de permettre de faire quelques comparaisons intéressantes. Je pense en particulier à deux optiques qui intéresseront les amateurs de sport, de photo animalière et jusqu’au portrait :

Sigma APO 120-400mm f/4.5-5.6 DG OS HSM

  • Sigma APO 120-400mm f/4.5-5.6 DG OS HSM
  • Sony 70-300mm f/4.5-5.6 G (SAL70300G)

Tous les deux visent la meilleure qualité possible pour une gamme d’application très large. Ils viennent en concurrence directe avec les offres équivalentes de Canon (EF 100-400mm f4.5-5.6L IS USM) et Nikon (F VR Zoom-NIKKOR 80-400mm f/4.5-5.6D ED), par exemple. Tous sont des zooms ouvrant jusqu’à f/5.6 (pour maintenir un excellent couplage avec l’autofocus), tous sont stabilisés (Sony utilise la stabilisation au boitier, bien sûr), tous couvrent le champ complet d’un 35mm (APS-C ou Full Frame acceptés), les prix tournent autour de 1000€.

Mais là où je vois Sigma venir au contact direct de la compétition (probablement essayant de limiter les coûts en réduisant un peu la gamme par le bas -là où seuls les portraitistes seront handicappés), je ne comprends pas bien le choix de Sony de rester limité à 300mm (seuls les portraitistes resteront satisfaits). Le portrait sera mieux servi par un zoom encore plus court, mais ouvrant plus. Ou par une optique fixe à la qualité superlative comme Sony (ex-Minolta) ou Zeiss sait les faire.

Il faudra voir les caractéristiques précises et la qualité des images produites (les produits déjà sur le marché sont parmi les meilleures optiques envisageables dans cette catégorie).