Newsgroups : télécharger librement des gros fichiers

En cette période où l’on parle de téléchargement sous surveillance des forces de l’ordre ou des ayants-droit de la musique et du cinéma, je me suis demandé vers où se dirigeaient les acharnés du téléchargement de gros fichiers multimédia ou de gros fichiers.

J’ai jeté un oeil du côté des réseaux P2P protégé par un encryptage fort et qui sont sensés garantir l’anonymat de leurs utilisateurs (généralement nommés darknets). Cela semble bien être le cas, mais les contenus sont très limités et marqués par la lutte pour les libertés (et parfois contre les conspirations les plus paranoïaques) et les comportements très marginaux (la pédophilie s’y retrouve bien plus présente que sur l’Internet que vous et moi pratiquons tous les jours).

Mais on m’a aussi dirigé vers les Newsgroups de Usenet. Il est clair que de nombreux utilisateurs s’y retrouvent à l’abri de l’oeil de la plupart des observateurs. En effet, si vous téléchargez sur le serveur news de votre FAI, il n’y a que ce même FAI et vous-même qui êtes au courant puisque rien ne circule vraiment sur Internet. Bien sûr, certains FAI ont décidé de ne pas livrer tous les groupes, mais le choix reste grand et il y a bien plus de discrétion que dans un réseau P2P et bien moins que dans un darknet complètement anonyme.

Que faut-il pour naviguer simplement sur les newsgroups ? Un peu plus de soin que sur les plus simples des réseaux P2P, assurément. Mais les outils sont assez faciles à trouver :

  • Grabit for WindowsUn lecteur Usenet capable de bien lire les articles contenant des fichiers attachés. En effet, dans l’immense majorité des cas, ces fichiers sont découpés en rondelles, attachés par morceaux et encodés en utilisant un protocole standard mais spécifique. Le plus convaincant m’a semblé être Grabit logiciel gratuit pour Windows qui permet de reconnaître la plus grande part des codages et qui fait très bien le ramassage des morceaux ou leur regroupement en fichiers complètement décodés. En particulier, il sait très bien exploiter les fichiers *.NZB qui décrivent en une seule fois l’ensemble d’un fichier attaché avec ses morceaux, où les retrouver, etc.
  • Un logiciel capable d’exploiter les fichiers *.PAR2 qui permettent de s’affranchir des incidents de communication (à l’aide d’un codage sophistiqué, ils permettent de compenser des ratés, les manques, etc.) Là, j’ai préféré QuickPar for Windows, lui aussi gratuit.

Note : Normalement, Grabit fait tout, mais il peut être parfois complémenté par QuickPar for Windows quand il y a des échecs.

Le plus impressionnant dans mes essais a été que la performance du téléchargement est largement au delà de l’habitude d’un réseau P2P. 13 Mbit/s, je n’avais pas vu cela depuis longtemps pour des heures de téléchargement (cela baisse en cours de soirée, à cause de la présence de nombreux autres participants).

Mais il faut remarquer que si vous cherchez un contenu spécifique, les newsgroups ne s’y prêtent guère. Même si certains moteurs de recherche existent (Grabit en contient un à caractère partiellement payant), le système lui-même a tendance à favoriser un vieillissement rapide des informations : vous ne trouverez facilement que les contenus récemment publiés.