Luc Besson contre Me Eolas sur l’économie du piratage

Audrey Hepburn (dessin de Matthew Leader)

Audrey Hepburn (dessin de Matthew Leader)

Luc Besson (le réalisateur de films comme Léon, Nikita ou le 5e élement) s’est récemment déchainé dans l’émission L’hebdo cinéma sur Canal+. Après un échange avec Me Eolas (avocat bloggeur de référence en France), il a choisi d’écrire une tribune dans Le Monde, intitulée « Halte au piratage à grande échelle via Internet !« .

Malheureusement, malgré le contexte d’un quotidien de référence et de très grande tenue intellectuelle, Luc Besson a dû écrire un peu vite. Voyez comment Maitre Eolas répond en remettant à leur place un certain nombre d’idées pré-conçues et en corrigeant des erreurs factuelles, formelles et de fond. Il ne s’agit certainement pas de défendre le piratage (Me Eolas ne l’envisagerait sans doute même pas), mais bien des « défenseurs du cinéma » devraient pouvoir s’en servir pour évacuer les mauvais arguments, les ineptitudes et revenir au fond du problème.

Merci Xtian pour le tuyau.

One comment

  1. Une idée donnée est une idée de plus.
    Souvent celles qui sont payantes ne mérites pas d’être diffusées, elle ne tiennent que sur illusions et tromperies.
    Cordialement

Comments are closed.