Baleine franche australe sautant en face de Hermanus

Hermanus, en Afrique du Sud, se considère comme la capitale mondiale de l’observation des baleines depuis la côte. Quand vous lisez cela pour la première fois sur Internet, vous sentez l’arnaque dans l’air. Vous imaginez le dos d’une baleine que l’on peut voir à des kilomètres de la côte, à l’aide de puissantes jumelles.

Il n’en est rien ! Il est exact qu’il faut parfois un peu de patience mais entre mi-juillet et fin septembre, vous avez de grandes chances de voir des baleines folâtrer dans très peu d’eau comme si elles avaient été embauchées par le syndicat d’initiatives ou le comité touristique local.

Prenez deux heures et installez-vous par temps clair sur un des bancs ou sur les rochers des falaises d’Hermanus et attendez… vous verrez très certainement une baleine ; avec un peu de chance, vous verrez une mère et son petite comme ci-dessous ou une baleine franche sautant hors de l’eau une ou deux fois. Voyez-donc ! Nous ne sommes restés que le temps d’un pique-nique. Aucun besoin d’un gros télé-objectif !

Deux baleines franches

Baleine franche australe (breaching)

Ensuite, moins facile d’observation, vous verrez peut-être d’autres baleines jouer dans les vagues en face des plages, mais il vaut mieux la hauteur des falaises.