_mg_3921w

Les gros pixels du petit lapin blanc

Parfois l’animal à photographier est un peu trop loin pour une bonne photographie (même avec un télé-objectif gros comme un bazooka), mais son camouflage échoue complètement à le dissimuler, tel ce lièvre arctique dont le pelage ne change pas alors que la neige a fondu :

lièvre arctique, arctic hare

Gros télé, gros appareil photo, rien n’y fait. Même en zoomant comme un furieux, le bunny blanc n’en reste pas moins pixelisé à mort.

Lièvre arctique (Lepus arcticus, Arctic hare).
Dundas Harbour, Nunavut, Canada.
Août 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *