Roumazeilles.net

Ilford Galerie

Essai du Smooth High Gloss Media

Tirages de haut de gamme

Habitué du papier Tetenal pour jet d'encre en qualité photographique (surtout le superbe High Glossy Paper Special 264g), je me suis trouvé à court de fourniture quand ILFORD a décidé de ne plus le vendre. J'ai donc dû essayer d'autres papiers pour en assurer le remplacement comme référence pour mes meilleures impressions jet d'encre.

Ilford a une excellente réputation pour ce qui concerne le papier pour tirages photographiques argentiques (j'ai utilisé tous leurs papiers dans le labo noir et blanc de la famille quand j'étais adolescent). J'ai donc choisi de tester ce qui semble le meilleur papier de leur gamme Galerie. Le Smooth High Gloss Media est un papier nanoporeux imprimable sur une face et dont le poids est de 235g/m² (une valeur suffisamment élevée pour ne pas faire pâle figure).

Evaluation

La première remarque vient de la notice qui accompagne le papier et qui - très justement - indique la nécessité de configurer le driver de mon imprimante Epson Stylus Photo 750 pour corriger la dominante naturelle de son driver (Magenta -5). Bonne nouvelle qui signifie qu'Ilford est singulièrement attentif à la qualité des impressions même sur des imprimantes jet d'encre un peu anciennes comme la mienne.

Ensuite, j'ai eu une très mauvaise surprise. Là où les 264g/m² du papier Tetenal n'ont jamais fléchi, j'ai trouvé un papier qui commençait déjà à se rouler légèrement. Avec une main très légère (malgré ses 235g/m²), le papier vierge est ainsi très surprenant et peu rassurant.

Par contre, le blanc du papier est très beau ; le brillant est superbe, parfaitement lisse et généreux à l'œil (un tout petit peu plus rose que celui du Tetenal de référence, à peine). Mieux encore, sous le doigt, la surface est très rassurante par son touché parfaitement régulier. Tout compris, j'ai vraiment eu l'impression de retrouver un papier Agfa noir et blanc des années 60, un peu fin, mais d'un brillant très flatteur.

 

Vient ensuite le test de l'impression elle-même. Aucun doute sur le beau résultat obtenu. Je trouve même le résultat plus agréable et plus équilibré que sur le papier Espon d'origine. Le beau blanc brillant du fond permet d'obtenir des couleurs très frappantes sans avoir à forcer la saturation.

La finesse de l'impression est superbe, même un peu surprenante. Je m'explique, l'imprimante Epson Stylus Photo 750 n'est pas la plus récente et ses points peuvent être vus à l'œil nu si on est très attentif. La grande finesse du papier permet de préserver ce défaut de l'imprimante ce qui est plutôt une garantie de précision (beaucoup de papiers ont tendance à fondre les points de l'impression dans un flou malheureux).

Le roulé de ce papier est tel que sur une des impressions de l'essai, j'ai eu des traces noires sur un coin (probablement un frottement du papier courbé sur une partie sale de la tête d'impression ou des galets presseurs). Par contre, le roulé du papier disparaît pour sa plus grande part après impression. J'ai eu la surprise de voir mes tirages "panoramiques" sortir sous une forme particulière : la portion non imprimée a gardé sa courbure alors que la partie imprimée est revenue à une planéïté presque parfaite. Curieux, non ?

Au final

Un très beau papier qui donnera d'excellents résultats quand il est contrecollé ou quand il est sous un verre de belle qualité (il serait dommage de masquer son beau brillant).

Dans mon cas, la main du papier est très importante parce que je ne monte pas toujours le tirage sous verre. Cela me fera hésiter.


http://www.roumazeilles.net/

Copyright (c) 1999-2008 - Yves Roumazeilles (tous droits réservés)

Dernière mise à jour : 30-oct-08

Google.com
Roumazeilles.net
Roumazeilles.net