Roumazeilles.net

Dynax 5D/7D et Linux

Une combinaison vraiment possible

 

Cet article traduit en Anglais Anonymous surf,incognito, proxy list

Certains se sont posé la question de s'il est possible d'utiliser un Konica-Minolta Dynax 5D (ou Konica-Minolta Dynax 7D) en oubliant Microsoft et en se tournant vers GNU/Linux. C'est une question importante qui peut aussi être posée pour d'autre appareils photo reflex numériques, mais j'ai essayé de résoudre cette question apparemment difficile d'abord pour les appareils photographiques de la série Dynax/Maxxum de Konica-Minolta.

Manipulation d'image - The GIMP

The GIMPThe GIMP est un logiciel qui peut aussi être testé sous Windows ou sur MacOS. Cela permettra à leurs utilisateurs de s'en faire une idée sans même avoir à immédiatement quitter leur environnement initial.

La première préoccupation est de pouvoir manipuler les photographies prises et de les modifier ou de les imprimer. La réponse est alors facile. Il existe de nombreux outils graphiques disponibles sous GNU/Linux.

Le plus couramment cité dans ce contexte est assurément The GIMP (the GNU image manipulation system) dont on dit parfois qu'il est le Photoshop de Linux. Même si je ne partage pas cet élan d'optimisme (le programme d'Adobe reste tout de même hors classe dans ce domaine), The GIMP est l'outil à priviliégier pour manipuler des images et des photographies sur un système GNU/Linux (Debian, Red Hat, Unbutu, Knoppix ou autre).

Accès direct par USB

Les Linux récents reconnaissent parfaitement les connexions USB.

Avant tout, vous voudrez accéder aux fichiers image qui sont sur l'appareil photo. Il suffit (comme sur Windows ou sur un Mac) de connecter votre Dynax 5D ou 7D à un port USB, puis le contenu de l'appareil va être visible sur /mnt/sda (ou /mnt/sdb ou /mnt/sdc selon votre exacte configuration Linux).

Sur l'image ci-dessus, vous voyez mon Dynax 7D reconnu sur un GNU/Linux (distribution Kanotix 2005-03, mais cela pourrait être essentiellement n'importe laquelle) comme /mnt/sdc/ (les fichiers images sont dans chacun des répertoires affichés ici).

Sur certaines configurations, l'appareil photo n'est pas reconnu instantanément ; il faut simplement le "mounter" avec la commande habituelle mount /mnt/sdc. Ensuite, les fichiers sont accessibles dans les répertoires comme 100KM023.

Fichiers JPEG

Les programmes qui savent traiter les fichiers JPEG du Konica-Minolta Dynax 5D (ou de ses équivalents Canon 350D, Canon 20D, Nikon D70 ou D70s) sont légion sous GNU/Linux. Le JPEG n'est pas un format standard pour rien. Il n'y aura aucune difficulté de ce côté-là.

Fichiers RAW - dcraw.c

Pour ce qui concerne les fichiers RAW, comme sous tous les systèmes d'exploitation, le choix est plus limité. La plupart des utilisateurs s'attendraient à ne pas avoir de solution pratique, mais un excellent outil vient alors à la rescousse des photographes numériques aussi amateur de logiciel libre : Dave Coffin a écrit dcraw.c (le nom n'a rien de bien excitant il faut reconnaître). Cet outil est un des meilleurs convertisseurs de fichiers RAW (j'utilise même sa version Windows pour convertir les RAW en format TIFF). Il est capable de convertir les fichiers RAW de plus de 200 appareils (dont le Dynax 5D) en TIFF ou en PPM (format très courant sous GNU/Linux).

Mais en cherchant bien, j'ai aussi pu noter d'autres outils qui apporteront une aide appréciable dans ce domaine.

Largement assez pour permettre tous les usages de votre appareil reflex numérique préféré.

Un besoin à satisfaire

Par contre, je n'ai pas su identifier de solution qui autorise la prise de vue et le pilotage de l'appareil (sur pied) depuis un PC sous GNU/Linux. Si vous avez identifié une telle solution, merci de me l'indiquer. J'en ferai alors part ici ultérieurement.

 


http://www.roumazeilles.net/

Copyright (c) 1999-2008 - Yves Roumazeilles (tous droits réservés)

Dernière mise à jour : 30-oct-08

Google.com
Roumazeilles.net
Roumazeilles.net