Les impressions jet d’encre ne feront pas de vieux jours

Les experts des archives nationales du Canada s’inquiètent de ne pas disposer de connaissances suffisantes en ce qui concerne le vieillissement des impression à jet d’encre. Ils craignent de les voir mourir jeunes parce que l’encre y est plus exposée aux agressions extérieures que les pigments argentiques d’un papier photo traditionnel.

Ils se sont donc tournés vers Henry Wilhelm de Wilhelm Research pour plus d’informations.

Source : New York Times.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.