Il y a 1 an, BP aurait dû avoir cet ordinateur

En effet, voici déjà plusieurs dizaines d’années, Texas Instruments vantait la puissance de calcul de ses ordinateurs portables (ou de ses calculatrices) en expliquant comment il était facile de vérifier s’il y avait une risque de voir une sur-pression faire exploser une plateforme d’exploration pétrolière.

TI solution to BP problems

Il y a un an, BP aurait dû suivre cet avis et vérifier les risques sur la plateforme Deepwater Horizon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.