Un ours polaire en chasse – vu par la proie

Pendant qu’il tournait un documentaire pour la BBC au Svalbard (Norvège), le cinéaste Gordon Buchanan a fait l’expérience très immédiate de ce que l’on ressent quand on est une proie pour un grand prédateur. Même si l’affaire s’est terminée sans verser de sang (la cage de verre s’est révélée assez solide), cela a dû lui paraître un vrai moment de solitude.

Il y a des photos prises par Gordon dans l’article de Daily Mail Online.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.