Everest : mort par hypoxie à haute altitude

Ces derniers jours, on a beaucoup parlé des embouteillages qui ont été observés sur la route du sommet de l’Everest. Ils ont été la cause de plusieurs accidents dramatiques en 2019, comme dans les années précédentes.

On se rend souvent peu compte à quel point survivre à haute altitude peut être un challenge médical de première importance, sans même compter l’énorme effort physique ou les éventuelles situations personnelles.

Je vous propose de voir quelques vidéos qui illustrent à quel point l’effet de l’hypoxie (le manque d’oxygène) peut être dramatique – même en présence d’apport externe d’oxygène (loin d’être parfait).

Entrainement de pilote d’avion en situation d’hypoxie – avec perte de conscience du troisième pilote.
Comment ce pilote répond de plus en plus mal à l’hypoxie… au point de ne plus comprendre qu’il doit mettre son masque à oxygène.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.