Singes en hiver

Macaques japonais

Ces macaques du Japon auraient dû subir les durs hivers d’Hokkaido en disparaissant de ces contrées hostiles à de petits cercopithécidés. Et pourtant, ils se sont adaptés. En particulier, ils ont appris à venir se réchauffer dans les eaux thermales des sources toujours tièdes dues à l’intense activité géothermique locale.

Macaque japonais, Japanese macaque (Macaca fuscata)
Hokkaido, nord du Japon, janvier/février 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.