Safari et poussière sur le capteur – la solution doubleur

Tant que nous parlons de poussière sur les capteurs d’appareils photo numériques reflex, je voulais signaler une micro-solution qui peut parfaitement être envisagée dans le cas de certaines applications.

Je compte partir prochainement en safari en Afrique du Sud. Mon Konica-Minolta Dynax 7D sera accompagné de télé-objectifs (un Minolta APO 200mm/2.8 et un Minolta APO 300mm/4). Comme il s’agit de poursuivre des animaux toujours un peu trop loin, j’ai aussi fait l’acquisition d’un doubleur de focale Minolta adapté à ces belles optiques blanches.

Un effet complémentaire de travailler en permanence avec converter 2x plus télé 200mm, est que quand je voudrais pousser la focale en remplaçant le 200mm par le 300mm (en perdant malheureusement la mise au point auto parce que je n’ai pas les moyens de me payer un APO 300mm/2.8), je n’exposerai même pas le capteur à la poussière ambiante.

Ce n’est pas une jolie solution que de garder un converter (2x ou 1.4x) comme bouchon anti-poussière ? Ca marche aussi bien avec Konica Minolta qu’avec les appareils reflex numériques de Canon ou de Nikon.

Peut-être pas si vous faites du paysage au grand angle, bien sûr… Mais devant les buffles et les léopards ?