PC de l’été : l’installation

  • Gran Turismo : un PC enthousiasmant et orienté vers la pratique du jeu vidéo
  • Easy Penny : un PC très raisonnable mais capable de tenir quelques années sans décevoir son propriétaire

Trop de sites web vous proposent des configurations de PC qui se prétendent idéales. Mais ils n’ont jamais vraiment essayé de les mettre en oeuvre. Ce n’est pas le cas ici à Roumazeilles.net, nous avons essayé d’installer le PC Gran Turismo présenté dans ces pages tous ces derniers jours. Et voici donc les résultats de l’expérience.

Gigabyte GA-MA69G-S3HLors de l’acquisition des pièces, j’ai fait une exception à la liste indiquée précédemment : j’ai finalement craqué pour la version Wifi (ou Wireless edition) de la carte-mère Asus M2N32-SLI Deluxe. Pour quelques euros de plus, la fonction Wifi 802.11g est intégrée à la carte-mère et vient accompagnée d’une antenne de petite taille.

Par ailleurs, j’ai pris la peine d’ajouter un clavier et une souris. J’admets aisément que j’ai longtemps été très attaché aux souris mécaniques de Logitech qui avaient une solidité presqu’à toute épreuve. Mais depuis l’arrivée des souris optiques (ces rongeurs sont pratiquement impossible à user ou à encrasser), je suis beaucoup plus ouvert au libre choix.

La mise en oeuvre pratique a été de toute facilité. En effet, l’alimentation, le boîtier, la carte-mère étaient accompagnés de notice très claires, de dessins explicatifs, d’une grande quantité de vis et connecteurs pour résoudre facilement tous les problèmes qui pouvaient se présenter. Même le montage du ventilateur de refroidissement du processeur AMD Athlon x2 5600+ (acheté en boite d’origine) n’a demandé aucun effort particulier (loin sont les contorsions inquiétantes qui étaient nécessaires pour installer un ventilateur de Socket A d’AMD). Les connexions sont nombreuses mais elles sont repérées et facilement détrompées.

Une des meilleures surprises de cette installation est le niveau de bruit à vide qui est très convenable. C’est même bien plus discret que les configurations plus anciennes présentes dans le même local (Athlon 750MHz, Athlon XP 2600+). La qualité de l’alimentation et du boîtier y sont pour beaucoup pendant que la carte graphique reste sensiblement plus discrète que les ventilateurs vieilissants de cartes graphiques agées comme l’ATI 9800 pro de PowerColor.

La nécessité de créer une disquette de drivers a imposé l’installation d’un lecteur de disquettes qui n’aurait pas été utile autrement. Heureusement, un vieux lecteur qui trainait dans un tiroir et le câble fourni par Asus sont rapidement venu à notre secours.

Microsoft WindowsVient ensuite le moment de l’installation logicielle. Windows 2000 pro (hors toute extension SP) ne semble pas capable de s’installer sur un disque SATA-II comme le Seagate connecté à la carte-mère ASUS M2N32-SLI deluxe Wifi. J’ai bien essayé de réaliser la disquette de driver à partir du DVD de drivers qui venait avec la carte-mère, mais Windows 2000 a de rééls problèmes pour reconnaître correctement le disque dur (même après l’avoir formatté depuis les utilitaires de Seagate ou les outils de partitionnement trouvé sur le pourtant excellent UBCD). Au mieux, j’ai réussi à copier les fichiers en début d’installation, mais impossible de finir l’installation de Windows 2000 pro.

La solution : installer un système d’exploitation sensiblement plus récent, comme Windows 2000 pro SP4, windows XP ou Windows Vista (je ne recommande pas ce dernier pour cause de drivers encore très instables ou incomplets – y compris pour la carte graphique EN8800GTS 640Mo). Même dans ce cas, il faudra utiliser la disquette de drivers d’origine ASUS, mais ce n’est qu’une affaire d’appuyer sur F6 au moment où c’est demandé par le programme d’installation puis de suivre les instructions.

Nota bene : il ne faut pas oublier de retirer le CD-ROM d’installation Windows pour laisser rebooter sur le disque dur après la première copie de fichier.

Gnu, too late for a live photoTuxQuoi qu’il en soit, il reste la possibilité tout à fait réelle de se tourner vers un système d’exploitation vraiment bon marché (téléchargement gratuit ou quelques euros pour un DVD) : GNU/Linux sous la forme de l’une de ses multiples distributions (Suse, Debian, Ubuntu, Knoppix, etc.) La différence de prix entre les OS de Microsoft et ceux la famille GNU/Linux peut être considérable…

En résumé, le PC Gran Turismo se révèle une machine très attirante qui a été facile à construire pour un prix notablement moins élevé que ce que cela aurait été pour une configuration de grande marque. Les premiers jeux vidéos FPS sont déjà installés (S.T.A.L.K.E.R. et Far Cry sont déjà là et les aliens n’ont plus qu’à bien se tenir), les suivants ne manqueront pas de suivre.

Après le dernier ajout du clavier et de la souris, nous ne compléterons plus la configuration. Nous avons donc :

  • Gran Turismo : 22€ pour un Logitech media wireless desktop [souris + clavier] (total courant : 941€)
  • Easy Penny : 22€ pour un Logitech media wireless desktop [souris + clavier] (total courant : 433€)

Tous les prix sont les meilleurs que nous avons pu trouver sur le Net au moment de la rédaction.