Les astronautes étaient bourrés

Space shuttle in the fogSelon un rapport récent de la NASA (ou plus exactement un paragraphe du dit rapport), l’alcool est en circulation libre parmi les astronautes et en particulier juste avant les décollages. Au point que certains se sont inquiétés de l’état des équipages qui allaient embarquer et éventuellement des risques pour la mission. Mais le commandement local ne semble pas avoir été touché par les informations et aucun vol n’a été suspendu ou simplement retardé pour de telles raisons. On ne sait même pas quels vols et quels individus étaient concernés…

The Register s’inquiète même de l’impossibilité de vérifier ces informations très parcellaires. J’aurais tendance à suivre leur opinion. Nul ne sait dire quel état d’ébriété fut observé et qui a pu faire ou laisser faire. Cela semble plus une fuite malheureuse qu’une information exploitable.

Néanmoins, cela ne va redorer le blason de l’agence spatiale américaine si nous devons voir le courage des astronautes reposer moins sur leur propre valeur que sur la quantité de liquide distillé ingurgitée peu avant l’envol majestueux de la fusée. Allons-nous regarder les apparentes hésitations à l’allumage de certains moteurs comme l’imprécision du doigt du zéro à l’oeil vitreux qui essaye d’appuyer sur le bouton ‘Go’ ? La conquête de l’espace a besoin de nouveaux héros qu’elle trouvera peut-être dans la témérité des pionniers de Virgin et Space Ship One (qui viennent de voir leurs efforts vers l’espace commercial et touristique endeuillés par une explosion meurtrière).