Cartes graphiques, effet de gamme

De nos jours, le marché des cartes graphiques individuelles sur bus PCIexpress est partagé nettement entre deux (et seulement deux lignes de produit) :

Sparkle SF-PX88GTS640 graphics card

  • nVidia a une longue liste de cartes sous l’étiquette de 8×00 (la série 8). Le haut de gamme, 8800 GTS et 8800 GTX, apporte une intéressante puissance graphique au service du jeu. Le bas de gamme, 8600 GTS et 8400, est bien plus raisonnable.
  • AMD (anciennement ATI) a très récemment rejoint la compétition dans laquelle nVidia s’était retrouvé isolé pendant plusieurs mois, avec la Radeon HD 2900 XT. Cette dernière couvre bien le marché du jeu vidéo, surtout avec la prochaine arrivée de version 1Mo et Pro pour revenir en face du haut de gamme nVidia. L’entrée de gamme est représentée par les HD 2600 et HD 2400.

Certains affirment que, si la partie haute des familles de produit sont de puissants outils pour l’amateur de jeu (etle prix est à l’avenant), les entrées de gammes ne sont même pas des versions bon marché des meilleurs produits. Tom’s Hardware est de cet avis et nous dit que le milieu de gamme à disparu des cartes graphiques et que ces bas de gamme sont plus réservées à la vidéo HD qu’au jeu, malgré la présence du logo DirectX 10. Les arguments sont assez intéressants et ce n’est pas moi qui les contredirai aprés avoir récemment acheté une nVidia 8800 GTS pour équiper une machine de jeu (une 8600 GTS aurait été sensiblement moins attirante).

Compléments d’information : Vous pouvez faire rapidement connaissance avec toute la gamme nVidia par un article de OverClex.net.