Sony Alpha 800, pourquoi pas ?

OK. On a entendu plein de rumeurs plus ou moins défendables, mais en voici une qui ne semble pas s’appuyer sur autre chose que les souhaits de certains clients de Sony qui ont peur de voir le futur Sony Alpha 900 se situer à des niveaux de prix incompatibles avec la plupart des bourses. Allez savoir ! 24 millions de pixels pourraient exiger un prix élevé, un prix plus proche de 3000€ ou 4000$ que de la cible de 2000$ que l’on peut d’ores et déjà atteindre avec l’acquisition d’un Canon EOS 5D en fin de vie (mais certainement pas encore bon pour la retraite).

L’arrivée du Nikon D700 avec un capteur Full Frame de plus faible résolution que les hauts de gamme comme le Nikon D3 (ou le Sony Alpha 900) a fait murmuer que peut-être (et il faut insister sur ce mot : peut-être) Nikon et Sony viendrait à partager un capteur Full Frame de 12-16 millions de pixels. Nikon lancerait un Nikon D700 et Sony lancerait un Sony Alpha 800 similaire parfois surnommé « flagcheap » (« flagship » désignant le vaisseau amiral de Sony, l’Alpha 900, « flag-cheap » est un jeu de mot s’appuyant sur « cheap« , « bon marché » en anglais, pour un appareil photo moins cher que le flagship).

Impossible de dire si cela relève de la moindre réalité. Assurément, il y manque de la substance. Mais, l’absence d’information récente provenant de Sony à propos de son haut de gamme (après les infos distillées depuis un an), surtout en ce qui concerne le prix du Sony Alpha 900 fait bouillir les esprits. La logique de la compétition et du marketing pourrait en venir à justifier de combler un trou de la gamme avec un Alpha 800. Et il est déjà arrivé à Sony de laisser filtrer des infos qui cachaient l’arrivée de plusieurs produits simultanément (voir les Alpha 300/350, par exemple).