Sacrifice humain et cannibalisme chez les Aztèques

Masque

Masque

Civilisation avancée, les Aztèques ont vécu en Amérique Centrale du IXe siècle au XVe siècle (où leur déclin a été essentiellement précipité par la rencontre avec les conquistadores espagnols). Bien des aspects de cette civilisation restent inconnus en grande partie parce qu’effacé par les colonisateurs européens.

Mais un aspect est resté gravé dans les esprits parce qu’il avait immédiatement frappé ceux qui les rencontraient pour la première fois : les Aztèques pratiquaient le sacrifice humain à une échelle considérable quand Cortés est arrivé en Amérique. Rares sont les européens qui en ont été témoins, la pratique ayant rapidement cessé à ce moment-là, mais les traces restent nombreuses.

En général, il est indiqué que les raisons religieuses (« les dieux demandent à être apaisés par le sang humain versé en leur honneur ») étaient le facteur principal. J’ai rencontré un groupe d’articles intéressants qui discutent les vertus et les défauts d’une autre théorie : que les Aztèques avaient besoin d’enrichir leur repas de viande seulement disponible par le cannibalisme.

Je ne peux garantir moi-même la qualité de l’argumentation scientifique, mais -pour le lecteur anglophone peu impressionnable- le site LatinAmericanStudies.org contient des choses très intéressantes sur les Aztèques en général.

Références complémentaires :

  1. Article Wikipedia sur les Aztèques.
  2. Photos sur le Jaguar et Ocelotl, le dieu-jaguar des Aztèques.