Spécial bibliophilie

can-newbook

Vous aimez les livres, vous aimez ce qui concerne les vieux livres, le papier, les gravures, les reliures. Le livre électronique n’est pas là pour vous satisfaire. Alors je suis là pour vous.

Tout d’abord, la revue Analytical Chemistry nous apprend que si nous aimons tant l’odeur de ces vieux livres, c’est malheureusement le parfum de la mort. Au point que l’identification de certaines substances chimiques permet de déterminer les livres qui ont le plus besoin d’être protégés avant leur disparition trop rapide [1]. Et pour cela, les chercheurs du University College London’s Centre for Sustainable Heritage utilisent maintenant un chromatographe/spectromètre de masse.

Mais, alors ! Les vieux livres préservés vont perdre leur odeur ? Que nenni ! Voilà où intervient l’odeur de remplacement. Que dis-je ? le parfum de luxe pour livre ancien restauré, pour e-Book sans saveur, pour amateur de bibliophilie prévisible ! Voici le parfum de livre neuf en bombe sous pression.

SmellOfBooks.com vous l’offre pour seulement $28.99 !

Pour finir avec plus de goût, je vous propose de découvrir tous ces ex-libris (célèbres ou pas) qui nous font remonter parmi les siècles et nous permettent de croiser non seulement les livres qui les ont reçus, mais surtout les lecteurs qui les ont utilisés : The Extraordinary World of Ex Libris Art.

Bookplates from Amy Sacker (XIX/XX century)

Bookplates from Amy Sacker (XIX/XX century)