Mauvais programmeur, les signes qui ne trompent pas

  • Incapacité à raisonner à propos du code
  • Mauvaise compréhension du modèle de programmation d’un langage
  • Déficiences en recherche / connaissances pitoyables des caractéristiques de la plateforme
  • Incapacité à comprendre les pointeurs
  • Difficulté à suivre la récursion
  • Manque d’aptitude à penser sous forme d’ensembles
  • Absence de pensée critique
  • Programmation « flipper »
  • Manque de familiarité avec les principes de base de la sécurité
  • Votre code est un vrai bazar
  • Incapacité à déterminer l’ordre d’exécution des instructions
  • Insuffisances dans l’abstraction
  • Syndrome de Collyer Brothers
  • Sens de la causalité complétement tordu
  • Indifférence aux résultats

Source : Software Engineering Tips.

5 comments for “Mauvais programmeur, les signes qui ne trompent pas

  1. david
    30 décembre 2009 at 15:30

    on ne dit pas Programmeur mais développeur…

  2. 30 décembre 2009 at 15:58

    Oh que voilà une polémique qui peut-être longue 😉

    J’ai choisi de traduire plus littéralement pour aider les lecteurs non-spécialistes qui sont quand-même majoritaires sur http://www.roumazeilles.net.

    Mais il est exact que le terme de « programmeur » a beaucoup perdu de pertinence dans le milieu qu’il est sensé décrire.

  3. david
    30 décembre 2009 at 16:23

    😉 … c’est sur.

  4. Ted
    30 décembre 2009 at 20:41

    Syndrome de Collyer Brothers = syllogomanie

  5. 30 décembre 2009 at 21:40

    J’aime bien la mention de « associé à la conservation de déchets ou d’excréments et d’une hygiène domestique et corporelle défaillante » qui clarifie bien le terme de syllogomanie.

    🙂

Comments are closed.