Roumazeilles.net


Aigle ravisseur, en vol

(9 avril 2013)

Aigle ravisseurAigle ravisseur

Aigle ravisseur (Aquila rapax, Tawny eagle)
Tanzanie, Ngorongoro crater & Conservancy Area, mars 2013.

    Commentaires fermés

Chacal doré

(29 mars 2013)

Un des petits carnivores les plus amusants, les plus vifs : le chacal.

Chacal doré

Tanzanie – Chacal doré

Chacal doré (Canis aureus, Golden jackal).
Tanzanie, Ngorongoro Conservancy Area, mars 2013.

    Commentaires fermés

Aigle pêcheur

(5 juillet 2010)

_DSC3590w - Fish eagle

    Commentaires fermés

Aigle bateleur, en vol

(3 juillet 2010)

Le bateleur des savanes est très facile à reconnaître en vol, même pour un ornitho amateur comme moi.

Tout d’abord, le bateleur n’a pas de queue (regardez bien : les pattes sont bien plus longue que son tronçon de queue). Comme cet appendice sert normalement à l’orientation du vol, il a bien fallu compenser et le bateleur a le bout des ailes extrêmement flexible. C’est une combinaison presque unique chez les rapaces.

Ensuite, l’adulte est très reconnaissable à cause des couleurs de ses ailes et du rouge de sa face (et de ses pattes).


_DSC1753w - Bateleur _DSC1754w - Bateleur
_DSC1755w - Bateleur _DSC1760w - Bateleur

Mais alors que de photographier un aigle est parfois un peu difficile (j’ai plein de mauvaises images à jeter, mais j’ai encore plus d’images que je n’ai même pas réussi à mettre dans la boîte), il y a une situation qu’il faut saisir à tout prix : deux aigles.

Au début, j’ai pensé que l’adulte se contentait d’enseigner le vol au juvénile et qu’ils volaient de concert, en formation serrée. Mais, ensuite, je n’ai plus pensé et j’ai déclenché en rafale quand le juvénile à commencé à jouer avec l’adulte.


_DSC1733w - Two bateleur eagles _DSC1735w - Two bateleur eagles

Morale photographique de cette histoire : il faut toujours avoir un appareil photo avec soi ; il faut toujours être prêt à déclencher quand l’inattendu se présente.

Bateleur des savanes (Terathopius ecaudatus), Bateleur.
Moremi National Park, Botswana.
Mai 2010.

    Commentaires fermés

Aigle au décollage

(2 juillet 2010)

_DSC1751w - Aigle

    Commentaires fermés

Bateleurs des savanes (aigles), en vol

(21 juin 2010)


Bateleur des savanes - Botswana - Copyright (C) Y.Roumazeilles

Bateleur des savanes - Botswana - Copyright (C) Y.Roumazeilles

Bateleur des savanes - Copyright (C) Y.Roumazeilles

Bateleur des savanes - Copyright (C) Y.Roumazeilles

Bateleur des savanes - Copyright (C) Y.Roumazeilles

Bateleur des savanes - Copyright (C) Y.Roumazeilles

Bateleurs des savanes - Botswana - Copyright (C) Y.Roumazeilles

Bateleurs des savanes - Botswana - Copyright (C) Y.Roumazeilles

Botswana, Mai 2010.

    Commentaires fermés

Aigle bateleur, Botswana

(13 juin 2010)

Les bateleurs sont de très beaux aigles que l’ont trouve facilement dans la plus grande partie de l’Afrique. Ils sont courants au Botswana. Comme vous pouvez le voir sur les photos, ils sont très facilement reconnaissables à la couleur rouge de leur tête et de leurs pieds en contraste marqué avec leurs plumes noires (au moins pour les adultes).

Peu farouches, on les approche assez facilement et le seul problème devient de choisir le meilleur moment du jour pour leur apporter la meilleure lumière possible.

Bateleur

Bateleur

Bateleur

Bateleur

Aigle bateleur, Bateleur des savanes (Terathopius ecaudatus), Bateleur or Batelier Eagle.
Moremi National Park, Botswana. Mai 2010.

    Commentaires fermés

Aigles au Botswana

(12 juin 2010)

_DSC0013w - Aigle

Aigle de Wahlberg, Wahlberg's eagle

Aigle de Wahlberg, Wahlberg's eagle

Un aigle très courant dans toute l’Afrique : Aigle de Wahlberg (Hieraaetus wahlbergi), Wahlberg’s eagle.
Moremi National Park, Botswana. Mai 2010.

    Commentaires fermés

Pygargue à tête blanche

(19 octobre 2009)

Pygargue à tête blanche

Pygargue à tête blanche - Copyright (C) Yves Roumazeilles

Le pygargue à tête blanche (Haliaeetus leucocephalus) est un rapace qui vit en Amérique du Nord. Malgré son nom anglais de Bald Eagle (« aigle chauve ») ou sa dénomination populaire d’« aigle à tête blanche », il ne s’agit pas d’un aigle mais d’un pygargue : il s’en distingue par son régime alimentaire, essentiellement composé de poissons, mais aussi par son bec massif et par le fait que ses pattes ne sont pas recouvertes de plumes jusqu’aux serres, l’un des caractères propres aux vrais aigles.

Vous pouvez en acheter un tirage original sur RedBubble.

Je voulais être un aigle

(25 juin 2009)

…mais je ne savais pas voler.

Jose Luis Ortiz a tout changé. Il a équipé l’un de ses aigles royaux d’une caméra vidéo.


Link to YouTube

Maintenant, vous et moi pouvons voler, vraiment voler. Et prendre l’avion est devenu simplement médiocre. Je veux avoir des ailes, voler comme le rapace…

    Commentaires fermés

http://www.roumazeilles.net/

Copyright (c) 1999-2014 - Yves Roumazeilles (tous droits réservés)

Template du : 12-dec-13

Recherche fournie par Google.com
Roumazeilles.net
Roumazeilles.net