Boeing 787 Dreamliner – risques de sécurité informatique

On vous en a parlé partout, Boeing prépare son nouvel avion qui fera tout ou presque. Il est beau, il est léger, il consomme 25% de moins, il fait moins de bruit.

Boeing 787 Dreamliner - Copyright BoeingMais il a deux problèmes :

  • Boeing a dû annoncer un retard pour les premières livraisons (EADS-Airbus n’est pas seul dans cette situation désagréable)
  • La FAA, autorité de l’adminstration de l’aviation civile US, est bien ennuyée de voir que ce Boeing va avoir un réseau informatique ouvert à ses passagers. Jusque là, ce serait plutôt une bonne nouvelle qui annoncer plein de solutions réseau en vol (mail, web, IM, etc.) mais Boeing a fait une grosse bourde : le réseau public n’est pas isolé du réseau de bord. Dès lors, la FAA a bien peur de voir les passagers semer (volontairement ou pas) la pagaille dans les instruments de l’avion.

Sources : Futura Sciences et Wired.

One comment

  1. evitons les désastres prévisibles car de subtiles manipulations mettraient la vie des passagers en danger d’autant plus que les fréquances de communication peuvent fausser les instruments de bord. j’hésiterai de voyager dans ces conditions.

Comments are closed.