Cuil, n’importe quoi !

La dernière mode en matière de moteurs de recherche sur Internet est Cuil (prononcez « cool« ). Il a été créé par des anciens de Google et on nous dit qu’il remplacera Google (vraiment ?)

Je l’ai essayé et je ne vois aucune raison d’y revenir de si tôt. Le plus gros problèmes est qu’il ne trouve rien d’utile. Vous allez admirer mon égocentrisme, mais j’ai testé avec mon propre nom et il n’arrive pas vraiment à trouver le site web roumazeilles.net dans les premiers résultats. Je sais bien qu’un moteur de recherche n’est pas là pour remplacer le protocole DNS et la saisie correcte d’une adresse web, mais je ne m’attendais pas à trouver page après page de résultats pointant ders des ***vieilles*** pages en rapport avec le développement logiciel dont je m’occupais il y a 5 ans. Toutes ces pages n’ont pas été mises à jour une seule fois en une demi-décennie… Elles sont essentiellement redondantes et contiennent un taux de pubs et de cochonneries ahurissant autour de simples liens de téléchargement de shareware.

Les sites web auxquels je collabore le plus régulièrement, les publications que j’ai signées sont presqu’introuvables au milieu de la montagne de résultats inutiles alors qu’ils sont les plus significatifs de ma petite personne (pas si) importante.

De plus, j’ai appris que les serveurs ont crashé plusieurs fois depuis le lancement et dès le premier jour.

Je dirais : attendez la prochaine génération et continuez à utiliser Google.

One comment

  1. mêmes tentatives, mêmes résultats, mêmes analyses, même conclusion : il ne suffit pas de se prétendre le meilleur ! Google a ses défauts mais jusqu’à présent il reste irremplaçable !

Comments are closed.