Une photo, trois images

Voici maintenant un cas que je trouve intéressant représentant mon travail sur les photos que je tire. De manière générale, je pense à cette étape comme au développement de la photo (tel qu’on l’entendait au temps de la photographie argentique). Il s’agit non seulement de préparer le rendu pour une belle présentation, mais aussi de peaufiner le cadrage et quelques autres éléments comme nous allons le voir ici.

Il s’agit d’une photo d’éléphant prise sur les plaines Musiara du Masai Mara National Park au Kenya. A l’origine, j’ai tiré la photo horizontalement avec un cadre un peu serré pour obtenir un portrait d’éléphant comme ci-dessous :

Éléphant, portrait

Éléphant, portrait - Copyright 2008 Yves Roumazeilles

C’est une assez bonne image : une touche de couleur pour l’arrière-plan, assez d’information disponible dans les ombres comme les hautes lumières, une mise au point correctement placée, la belle matière de la peau de l’éléphant prise dans la boue, les deux yeux visibles, les deux défenses dans le cadre.

Mais après avoir préparé/développé cette image initiale (avec seulement les corrections minimales des niveaux et un léger renforcement des détails), je me suis dit que je pouvais aussi essayer quelque chose d’autre en recadrant sérieusement l’image :

Éléphant, portrait<br>(Copyright 2008 Yves Roumazeilles)

Éléphant, portrait - Copyright 2008 Yves Roumazeilles

Mais alors que j’étais dans cet état d’esprit (et à cause du travail de la lumière sur la peau de l’animal), j’ai décidé de préparer aussi une version noir & blanc (avec une désaturation par Photoshop et l’ajout d’une légère dominante) :

Éléphant, portrait<br>(Copyright 2008 Yves Roumazeilles)

Éléphant, portrait - Copyright 2008 Yves Roumazeilles

Qu’en pensez-vous ? Quelle est la meilleure image ?

10 comments for “Une photo, trois images

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.