Duke Nukem Forever est mort, n’est-ce pas ?

Duke Nukem

Duke Nukem

Vous avez sans doute entendu parler de Duke Nukem Forever, à la seule condition de vous intéresser aux jeux sur PC. En effet, c’est un jeu annoncé pour la première fois en 1997 comme la suite des Duke Nukem, Duke Nukem II et Duke Nukem 3D (trilogie Duke Nukem) dont le dernier a été un First Person Shooter (FPS comme Doom, FarCry ou Crysis) dont une part du succès tenait à la facilité de jeu et à la violence exprimée (sang, corps démembrés, etc.) Quoi qu’il en soit, de nombreux joueurs d’un age mûr attendaient cette sortie longuement repoussée, ce qui était en train de devenir le plus bel exemple de vaporware (logiciel dont l’annonce le fait ressembler plus au brouillard qu’à un CD prêt à livrer).

La rumeur en courait depuis plusieurs semaines, 3DRealms, le développeur, a finalement mis la clé sous la porte. Take-Two continue à avoir les droits d’exploitation, mais l’horizon est maintenant très assombri. Certains espèrent encore voir la résurrection de Duke Nukem Forever, mais… Apogee Software, LLC a indiqué vouloir continuer à développer la trilogie (pour les Playstation Portable & Nintendo DS), mais… Take-Two attaque 3DRealms et Apogee devant les tribunaux, mais…

Duke Nukem était connu pour ses commentaires aigres-doux, le nouveau allait contenir :

“How would you like a C-4 enema?”
“How would you like a C-4 suppository?”
“This will help your constipation”
“Blow it out your ass”
“Bottoms up asshole”
“Turn your head and cough”
“Gluteus explodeus”
“Right in the Keister”
“I aint blowing smoke up your ass”
“This is about to impact you colon”
“Montezuma’s revenge”
“Colon-ize this motherfucker”
“I’m going to stick this where the sun don’t shine”
“Always be finishing”

monster

Finalement, la fermeture est telle que les développeurs ont déjà quitté 3Drealms et cherchent du travail. Pire encore, on disperse les éléments du jeu en développement : le web grouille de la diffusion de morceaux choisis, des modèles 3D, le détail du script (fini à 60% seulement), de nombreux objets et décors, etc.

Vous pouvez aussi retrouver



Link to IGN

Enfin, il vous reste à lire l’article d’enterrement de Wired.

Pour les plus fanatiques, il est encore possible de consulter le seul test réel de ce jeu (pas fini).

One comment

  1. c’est la suite de Mafia : The City Of Lost Heaven, toujours retardée qui se fait attendre pour moi, dommage que tous les jeux n’aient pas une vie en réseau comme Fear avec Fear Combat

Comments are closed.