Japon, terrible tectonique des plaques

Sur ce graphique, on voit bien les trois plaques tectoniques qui se rencontrent au Japon et expliquent les tremblements de terre que l’on y trouve.

Celui du 11 mars a été provoqué par l’enfoncement de la plaque pacifique sous la plaque eurasienne. Le frottement de ces deux immenses mobiles semi-rigides provoque des craquements qui se traduisent par de gigantesques tremblements de terre.

12 comments

  1. la plaque pacifique s’est enfoncée sous la plaque eurasienne . ok
    frottement ? subduction ?
    dans quelle direction s’est fait le déplacement de 2m4 de l’île principale du Japon ? je suppose vers la chine

  2. le japon est assis sur le dos des points chauds des volcans du monde dont l’epicentre se trouve entre les océns et le japon

  3. Moi j’aimerais bien savoir si le japon dans quelques années se retrouveras sous l’eau ou si justement si il prend de la hauteur ?

  4. Il faudra être patient, mais sur le très long terme (quelques millions d’années) le Japon est un bourrelet produit par la plaque Pacifique qui pousse sous l’Asie. Donc il devrait rester là. Par contre, il est difficile de prédire une montée ou une descente. Pour l’essentiel, une plaque glisse sous l’autre ; donc c’est stable. Les montagnes se forment quand la seule méthode dans une affrontement direct est l’écrasement (pour faire horriblement simpliste) parce que ça ne glisse pas franchement.

    Le régime de mouvement de cette région a l’air établi pour longtemps et à très grande échelle, puisqu’il s’agit essentiellement d’une subduction qui compense l’extension au niveau des dorsales océaniques comme celle qui ouvre l’océan atlantique.

    Ça changera, mais il faut compter un paquet de millions d’années (des centaines ?).

Comments are closed.