Les SSII ont le vent en poupe. Et nous ?

Le Syntec informatique vient d’annoncer une prévision furieusement optimiste sur le marché des SSII. Emploi en hausse jsuqu’en 2015 ! Rien que ça. Il faut croire que les choses vont bien dans le secteur des services informatiques. Et il était temps après plusieurs années plutôt tristounettes.

Le Syntec annonce une croissance de 6 à 8% pour l’ensemble du secteur, déjà bien entâmée au cours de l’année 2005. En effet, la Bourse semble d’accord avec cette évaluation et les cours s’envolent. Les ratios sont de plus en plus élevés (même si certaines sociétés restent à la traine). Comme l’indique l’hebdomadaire financier Investir, les bons élèves sont Sopra et Alten qui ont déjà reconsolidé leurs marges (en avance sur les concurrents). Ses analystes vont jusqu’à titrer « Le meilleur est encore à venir« .

Qu’est-ce que cela signifie pour vous et moi ? Cela dépend un peu du point de vue. Voyons-le en détail :

Actionnaire, investisseur

Si vous êtes déjà actionnaire (par exemple, si vous avez des parts dans un fond de commun de placement de votre propre entreprise – c’est courant dans les petites et moyennes SSII), vous avez là un bel investissement en main. Autrement, il est encore temps de vous y intéresser.

L’aspect le plus attirant reste que l’opinion générale est qu’il ne s’agit pas d’un feu de paille (la peur de tout investisseur est d’arriver après tout le monde pour acheter jsute avant la baisse ; ce qui a donné le dicton « acheter au son du canon et vendre au son du clairon« ). La hausse devrait continuer. Il est donc temps pour vous d’y mettre de l’argent.

Salarié

Au delà des salariés actionnaires (voir ci-dessus), être dans une société de service alors que le marché pourrait rester déséquilibré en faveur des employés (la loi de l’offre et de la demande poussée par un besoin accru d’ingénieurs disponibles) devrait devenir progressivement plus intéressant (financièrement).

Néanmoins, il y aura sans doute une contrainte forte. La compétence est recherchée de plus en plus précisément par les clients. Il faut toujours être en avance d’un coup sur les besoins. Je conseille donc de se former, de se former, de se former. N’attendez même pas que votre SSII ou votre entreprise vous pousse dans cette direction.

Etudiant ou en recherche d’emploi

N’attendez pas. Vous devez avoir votre bagage de compétences prêt à vendre et il pourra se compléter au fil des années. Vous pourrez sans doute être un spécialiste apprécié pendant les 10 ans à venir (ne souriez pas, ceux qui sont sortis d’école ou de formation il y a dix ans ont eu droit à 5 ans de bulle Internet suivis de 5 ans de marasme consternant).

Si vous êtes en SSII, vous avez de belles années devant vous si vous appréciez la possibilité de changer régulièrement de client (presqu’aussi intéressant que de changer d’employeur mais avec les risques sociaux en moins).

Remarque de clôture

Assytem (spécialisée dans l’ingéniérie industrielle) a annoncé début 2006 une croissance interne de plus de 10%. Beau score qui prouve que les chiffres sectoriels sont une moyenne autour de laquelle se trouve des maximums et des minimums.

5 comments

  1. je suis un étudiant de G3 Informatique de Gestion
    je termine mon cycle de Graduat cette année, mon travail fin de cycle est basé sur LA GESTION DU PERSONNEL AUX RESSOURCES HUMAINES. FICHIER MOUVEMENT D’EMBAUCHE dont j’ai besoin des notes qui parlent de l’ambauche à la fin de carière de l’agent. je trouve q’avec vous j’aurai tout car vous êtes bien informé et organisé.

  2. Yves Roumazeilles,

    Google est mon ami c’est pourquoi je le choisis pour qu’il me facilite le travail de fin de premier cycle universitaire, en m’accordant notes dont j’ai besoin. c’est-à-dire, me dire là où je peux facillement puiser les informations qui parlent clairement de l’embauche jusqu’à la fin de carière de cet agent.je suis content de lire votre texte trouver.

Comments are closed.